vendredi 28 décembre 2007

Post Scriptum pour les contes de fées

"Il était une fois un Prince et une Princesse, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants..." Combien de fois me suis-je ou nous sommes - nous endormis avec ces doux mots en guise de Bonne nuit? Les garçons seraient donc tous des princes ? et les filles toutes des princesses? Chacun avec sa chacune. Malheureusement à notre époque, il n’y a plus que Paris Hilton pour affirmer cela. Le conte se révèle être une machination redoutable que nos chères petites têtes blondes absorbions au moment où nous étions les plus vulnérables : au lit, en pyjama, épuisées par une rude journée passée à courir, à faire des pâtés dans un bac à sable où chats et chiens du voisinage, qui une fois la nuit tombée, venaient y déféquer.

Là où les contes sont les plus redoutables, c’est au niveau des archétypes dont ils nous abreuvent, qu’ils soient féminins ou masculins.

Cendrillon
, la Belle au Bois Dormant ne sont que des représentations de l’idéal féminin que chaque homme porte en lui. Le cheveu blond, long et soyeux, sensible, émotive, intuitive, positive. Elle apprend à l'homme à mûrir, elle le soutient dans ses épreuves, assure sa complémentarité. La belle n’a qu’une seule idée en tête : trouver le prince charmant, qu’elle soit déshéritée, endormie ou orpheline.
Le Prince Charmant lui, on ne lui connaît pas de nom, est plutôt brun, grand, imberbe, rationnel, intellectuel, vaillant, bien né, créatif, indépendant, autonome. Il rend la femme créatrice, aimante, inspiratrice, conquérante, il développe en elle le courage et la spiritualité.
Le bellâtre n’a qu’une seule obsession : trouver sa charmante princesse qui lui assurera une descendance. Bien entendu, un seul essai pour chacun et pour toute une vie.
Et puis nous grandissons, des princesses ont beaucoup d’enfants avec d’autres princesses, des princes vivent heureux avec d’autres princes. Des princesses deviennent reines de leur château sans voir passer aucun cheval blanc, d’autres ont de nombreux enfants sans prince ou avec plusieurs. Les bien nés restent bien nés, l’ascension sociale de Cendrillon se révèle être une utopie. La blondeur de la Belle au Bois Dormant n’est plus associée à la femme bien aimante mais plutôt à des « bimbos » fantasmées.

"Mais la première vocation des contes est de renforcer la cohésion sociale : le héros, au début, se trouve toujours défavorisé, en position marginale, malgré lui. Mais il finit le plus souvent, grâce à ses vertus, ses efforts, grâce à des moyens extérieurs pouvant relever du merveilleux, par réintégrer la société et rentrer dans ses droits. Le conte fait rêver, sans trop d’illusions, à des lendemains d’où le mal serait banni. Il expose les contradictions et les conflits auxquels tout le monde est confronté ; il peut critiquer les injustices, les abus d’autorité, mais, en général, il ne remet pas fondamentalement en cause les normes sociales en vigueur. Il reflète la société telle qu’elle est avec ses drames, ses injustices, telle qu’elle se souhaite avec des héros idéalisés et le triomphe de la vertu."

C’est ainsi que tout au long de notre vie nous évitons et sachons nous protéger de feu le
Loup du Petit Chaperon Rouge et de la sorcière de «Blanche-Neige».
Mais les méchants changent de visages, obsolète est la sorcière qui offre des pommes empoisonnées, actuels sont les rois qui offrent des sucreries aux enfants à la sortie des écoles.
Les contes ont pour eux que les vices perdurent, mais ils changent, ce à quoi une petite précision à la fin de chacun d’eux serait nécessaire sous forme de Post-Scriptum. Chaque conteur aurait la liberté de moderniser, d’actualiser ces textes intergénérationnels qui font partis de l’inconscient collectif, expliquant que pour de vrai des individus crèvent de faim, que dans le monde règne l’injustice.

jeudi 27 décembre 2007

Exercice imposé


Blablabla noël blabla blablablabla bonnes fêtes blabla bla, etc, etc.

Il est vrai qu'on en a un peu marre...

Si vous vous penchez un peu comme nous sur ce microcosme addictif, mais ô combien futile, qu'est la "blogosphère" (je suis sur que l'inventeur de ce mot est persuadé d'être un génie...), vous vous êtes sûrement rendu compte à quel point il y a prolifération de notes niaisasses et écoeurantes, dégorgeant de bon sentiments.

yerk !

Partout il y a cette célébration du fameux "esprit de noël", tout droit sortit des téléfilms et des séries américaines, et la vénération de ce gros patapouf vermillon symbole de l'occidental obèse et impérialiste (aucun coin de la planète ne lui résiste !).
Je ne vous ferai pas le coup du "mais vous savez d'où vient son costume?", tout le monde est au courant pour coca, de plus la distance prise avec la religion ne me gène en aucun cas...
Par contre là où il y à un problème (de plus... nous parlerons de Carla plus tard), c'est dans cette multiplication d'ersatz, de fantoches pendants tels des chouettes clouées aux murs de nos maisons, aux formes vaguement humaines et entourées de tout un attirail stroboscopique pour le plus grand plaisir des épileptiques et des consommations d'énergies ! En bref : les faux pères Noëls immondes pendus une maison sur deux.
Rendez vous compte un peu de l'impact que cela peut avoir sur les enfants : comment garder la magie d'un personnage imaginaire s'il est présent à tous les coins de rue ? De plus la vision est extrêmement lugubre, on dirait les parachutés de sainte mère l'église, atrocement pendus aux faîtes des maisons...

Et en plus c'est moche.

Militons pour un retour de Saint Nicolas à la période de noël ! Mieux ! Revenons à la base de ce grand raout du pouvoir d'achat et laissons le Christ distribuer les cadeaux !

Oui, je vais peut-être un peu loin, mais n'y voyez pas là une frustration profonde de ne pas avoir pu faire la mascotte de noël la semaine dernière !
Bon, si, peut-être un peu... Allez pour me faire pardonner un petit gag drôle (car il ne faut pas oublier nos têtes de turc préférées).

Joyeux machins à tous.



ARGOUGNER : Attraper ; Se faire arrêter. Ex : Le dompteur s'est fait argougner une patte : une main (Argot Forains)

Bande de moules

Le bon sentiment de Noël m'énerve, alors laissez moi vous dire que je vous emmerde et vous souhaite tout le mal du monde.
A partir de ce jour, je ferai tout pour vous nuire.

Voila.

Bande de merdes.

lundi 17 décembre 2007

Vidéo de la semaine

En légère rupture de JDMP, je relance la vidéo de la semaine, ou plutôt du mois (vu l'implication stakhanoviste de mes collègues de bureau).

Superbe vidéo de la semaine, avec une seule image. Fallait oser.



Voila. Pas grand chose à ajouter.

Salut.

mercredi 12 décembre 2007

Jeu de mots pourri #14

Salut les kids,

Dernier JDMP (en date), donc on passe au niveau difficile, voire expert. Résumé du classement des participants:

-Carter, aka Guy-Georges Louis, est le petit jeune qui monte, si je puis me permettre,
-Le JDMP, Ko l'abhorre (...),
-Ben connait une moyenne irrégulière, il est temps de se ressaisir, ou ça sera noté sur ton carnet de correspondance,
-Guillaume, l'ennemi redouté d'une génération, semble avoir perdu la foi, ou a simplement du taf (si, si, ça existe),
-Thegreatmonkey, ton obédience amish doit sûrement être pour quelque chose dans ta syntaxe incompréhensible,
-Gasoline, ton soutien me touche, mais c'est pas avec tes techniques de lèche-cul que tu auras une bonne note (à moins que tu ne sois de sexe feminin, dans ce cas, la phrase s'inverse).

Tout est rattrapable (surtout si vous offrez des trucs, du pognon, des cadeaux ou des copines, même des soeurs).




Pour tout contact malhonnête, m'adresser un compliment.

samedi 8 décembre 2007

Oup's I did Again !

En milieu urbain cette fois-ci, de mieux en mieux...




A tous mes fans : La semaine prochaine, vous pourrez venir vous faire prendre en photo ou avoir un autographe au Leclerc de Guérande, nous serons 3, un père Noël, un lutin et un cerf. On murmure même que nous serons accompagnés d'une mère noël !



ARGENTE COMME UNE CUILLER DE BOIS (Être) : Dépourvu d'argent ; Syn : être fauché.

mercredi 5 décembre 2007

Jeu de mots pourri #13

En attendant la petite nouvelle du blog que Ko a trop longuement introduit pour que ça ne ressemble pas à un bizutage, petit JDMP avec plein de culture à l'intérieur.



Ca peut pas faire de mal.

mardi 4 décembre 2007

Douce fée dans un magasin d'éléphants

Bonjours mes amis !
C'est le coeur en joie et l'esprit en fête que je vais aujourd'hui tenter d'introduire devant vos yeux ébahis (à moins qu'ils ne soient détruits par de trop longues heures d'ordi afin de combler ces journées de blocus et autres grèves terroristes prenneuses d'otages), d'introduire, donc, non pas quelque objets phalliques, mais bien un intervenant tout spécial de cet extraordinaire blog.
Comme je vous l'annonçais plus bas, ce spéchaul guest est ce que le commun appelle une "femme". Et je vous mettrais en garde devant cette dangereuse féminisation de ce club de Gentlemen (après l'ambiguë Virile) si cette demoiselle était une simple femelle. Car, non elle ne l'est pas ! Jamais une institution distinguée et renommée comme la notre ne s'abaisserait à présenter devant vous une personne, si sympathique soit elle sur le simple prétexte qu'elle a des seins un peu partout ! Allons, un peu de sérieux !
Donc cette jeune personne, que nous appellerons Bonnie pour plus de clarté et parce que son ego est fort développé et elle porte si bien la sulfateuse, dont la délicieuse poitrine importe peu, possède une plume des plus remarquable. Plume qui s'accorde parfaitement avec ses formes accortes et qu'elle va nous faire l'immense plaisir de laisser traîner dans le coin de temps en temps (sa plume).
Mais je comprend que vous vouliez savoir plus de détails à propos de cette créature avant de l'accepter dans votre blogounet préféré. Et je suis sur que le fait qu'elle soit passée à PRUN' elle aussi ne suffit pas à vous rassurer, il est vrai que quand on voit le type de dégénérés qui y sont passés...
Toujours est-il qu'il s'agit d'un personnage fort ambigu, puisqu'elle est l'une des rares personnes dans ce monde (avec entre autres Chantal Goya) a posséder une filtre de gros mots auriculaire, empêchant toute grossièreté de pénétrer dans son oreille. Mais elle maîtrise aussi très bien le double-fuck et le tirage de langue. C'est une grande adepte du cynisme, au point de posséder un Tshirt "I'm a sarcasm" (recto), "And I throw rocks at boys !" (verso).
Sa pédophobie et sa gérontophobie cohabitent fort bien avec une forte tendance à trouver tout ce qui est coloré et joli "choupinou", au point de vouloir empailler MrTib pour le mettre sur sa cheminée.
Ajoutez à cela une tendance à ne manger que de l'herbe et à ne boire que de l'eau chaude, et vous aurez à peu près fait le tour du personnage.

Je vous prie de m'excuser par avance pour le mauvais goût de l'habituelle définition argotique de fin de note, celle-ci est très mal choisie... Mais je la laisse quand même.



ARGAGNASSES : Menstrues. Ex : Qu'est-ce qu'elle a la petite, elle est de mauvais poil ? - Laisse-la, elle a ses argagnasses.

samedi 24 novembre 2007

Jeu de mots pourri #12

Retour en fanfare des JDMP, qui fera plaisir aux filles et à Ko (pour les mêmes raisons).




En projet, le calendrier des Dieux du blog, avec un Ko nu.

mardi 20 novembre 2007

At last...

Oui je titre anglais et alors, une finale de perdue ne veux pas dire reniement de la perfide Albion, on en a encore besoin pour les battre au Six Nations...
Mais là n'est pas le purpose de cette note, je vous l'ai annoncé il y a bien longtemps déjà, il est temps d'en finir : voici le compte-rendu de le soirée des Utopiales du Vendredi !




Tadaaaa!




Oui bon, je sais que c'est pas forcément sexy dit comme ça, mais zyeutez donc la suite.
Car elle était fastueuse cette soirée, jugez plutôt : une Absurde Séance au programme délicieux (quoiqu'un peu indigeste sur la fin, je vous en parle tout à l'heure) et un grand match de Catch de Dessinateurs (et teuses) à Moustaches remontés comme des strings de techtoniqueuses !
Et elle fut à la hauteur de ses promesses : Tout d'abord, le lancement de l'absurde assurée (comme des bêtes) par une bande de joyeux drilles laineux, parmi lesquels mon berger de coloc (voir photo, le pas accordéonné), qui ont fait bêler une salle de 1000 personnes pour lancer le délirant "Black Sheep" (il est affectueux, hein?).
Après ce délicieux hors-d'oeuvre, nous pûmes assister au lancement du match haut en couleur de catch à moustache. Une scénographie à couper le souffle pour un spectacle féroce. Les défenseurs de la justisse eurent fort à faire face aux pernicieux suppos de satan, parmi lesquels l'inaccessible et courtement vétue Adolpha (voir avant).

Hop ! Petit tour dans la salle Dune pour voir un joyeux bordel pour le lancement du très très bon nanar, ou du très très mauvais film : "Les Rats de Manhattan".

Et hop ! Retour dans la grande salle pour que nos yeux se délecte de la maîtrise et du talent incroyable des catcheurs. Talents à priori supérieur chez les méchants, puisque ce sont eux qui ont rempoté le match

Et pendant ce temps, là, les méchants du film "Résidence Surveillée" ne chômaient pas non plus, puisqu'ils ont envoyé un spectateur dans les pommes, pendant que d'autres renvoyaient tripes et boyaux sur leurs voisins. Voisins qui n'avaient pas eu la bonne idée de sortir choqués avant la fin comme la moitié de la salle (et dire que j'ai raté ça... vivement la sortie en DVD !).
Quelle soirée, mes amis, quelle soirée!

Bon, je vous laisse, il faut que je me prépare psychologiquement pour bosser pour Bigard demain soir... (je vous ramène des blagues, promis.)



AQUARIUM : Lieu où se réunissaient les "maquereaux" (On appelait ainsi jadis le bassin de la Place Pigalle, où durant les nuits d'été, les hommes attendaient en "discutant le coup" leurs protégées).

dimanche 18 novembre 2007

Jeu de mots pourri #11

Retour des JDMP, réclamés à corps et à cris par tous les grévistes qui veulent prendre une peu de bon temps entre deux manifs. Pas d'indice pour cet exercice de style Photoshopien.



Bon dimanche.

La lucha sigue!

vendredi 16 novembre 2007

Chômage technique

Je me suis levé (relativement) tôt ce matin.
Sachant que je devais bosser à 10h, je suis rentré tôt hier, malgré la bonne soirée qui s'annonçait (les pots d'accueil de PRUN' annoncent bien souvent de très bonnes soirées : réunissez une trentaines de jeunes à jeun dans un local surchauffé plein de bières et les hormones en folie, ajoutez par la dessus une poignée d'ancien grande gueule et vous êtes à deux doigts d'avoir une partouze intergénérationnelle géante). Toujours est-il que je suis gaillardement partit travailler au pôle étudiant de l'Université, comptant profiter de l'après-midi pour aller bosser à la BU.
la vie universitaire à petit feu (plus de billard possible Mais voilà , dans un regain de malignité, notre cher Président de l'univ, non content de faire mourir l'aprèm, plus de bière sur le campus, plus rien à foutre des assos étudiantes), il empêche les étudiants, tous les étudiants, d'entrer dans les bâtiments. Donc plus moyen d'aller à la BU pendant le blocus, plus moyen pour les étudiants de master 2, de continuer les cours, ni pour tous ceux qui préparent les concours CAPES ou autres. Sans compter sur tous les étudiants comme moi qui vont galère le mois prochain parce qu'ils ont pas bossé, sans parler du personnel.
La volonté de casser le mouvement sous de faux prétexte (la sécurité des étudiants) pour empêcher les étudiants de se retrouver dans des locaux chauffés, ne doit quand même pas pénaliser les étudiants qui n'ont jamais voté le blocus... Car ce gros malin de lecointe à en plus fermé quasiment toutes les filières, à l'exception de médecine ou de la Fleuriaye.

La bonne news c'est que je suis contraint et forcé de zoner sur internet toute la journée... Voilà l'occasion de poursuivre l'épopée Gorettienne et de vous présenter un nouveau gentlemen de cette race délicieuse que l'on nomme femme.

Oui, cette note est pas drôle, mais en même temps la vie des fois c'est du caca !


APPEL AU PEUPLE (Faire un) : Demande d'argent

dimanche 11 novembre 2007

Petite récré

Laissons reposer nos neurones entre deux ardus jeux de mots.
Pour ce faire, je vous propose deux petites vidéos sans prétentions.
La première est juste hilarante :



Quand à la deuxième, elle vous est peut-être connue, c'est celle des exploits éthylo-écologiques de Mr JR et c'est un régal :



Pensez à moi la prochaine fois les gars !
Je vous promets une note plus fournie très prochainement, avec un compte-rendu de nos aventures extraordinaires aux utopiales, pleines de stupres, de luxure et de moutons !



ANGLAIS : Menstrues, ex : Avoir ses anglais : avoir ses règles. Les anglais sont débarqués : venue des règles.

Jeu de mots pourri #10

Attention, celui-ci est coton(...). Un petit indice, c'est une expression française.

jeudi 8 novembre 2007

Jeu de mots pourri #9

Nouveau JDMP sans indice. Et sans introduction.



A gagner: le superbe livre familial des JDMP. Une idée cadeau qui fait plaisir au moment des fêtes.

lundi 5 novembre 2007

Jeu de mots pourri #8

Nouveau JDMP, d'une petite forme... Je sais pas ce que j'ai mais je ne suis pas trop inspiré. La faute au chômage, à la récéssion économique, aux jeans slim, à Michel Sardou, aux 35 heures, aux opercules de Nutella, et tout ce qui va avec.


A gagner: Trois pallettes de Guronsan.

samedi 3 novembre 2007

Jeu de mots pourri #7

Pour fêter l'arrivée en fanfare de ce cher M. Tib, un nouveau JDMP, plus gratiné cette fois.




Le gagnant recevra M. Tib, tout nu dans son emballage molletoné.

A new gentlemen

Bonjour à tous camarades, amis, collègues, maman...

L'opportunisme est partout! Encore une fois, la réussite de quelques uns va profiter à d'autres. Je, Thibault Dumoulin, me lance enfin dans cette aventure virtuelle. Ma contribution à ce blog monumentale qui est aujourd'hui une référence en la matière (du moins pour ma petite soeur, mon poux et moi), sera évidemment un plus, un renouveau. C'est avec un immense honneur que je m'introduit, et toc!

jeudi 1 novembre 2007

Jeu de mots pourri #6

Messieurs (soyons honnêtes, il n'y a pas de dames...), l'heure est à la reprise des JDMP avec un tout facile qui n'a pas d'indice. A gagner: un superbe grille-pain high-tech.



En bonus, un gif animé qui déboite.


Hunting Goretta part triiii !

Les Utopiales reviennent, comme tous les ans à Nantes, un peu tièdes cette année (franchement, pour un festival international de science-fiction, programmer Une vérité qui dérange, Le Jour d'après et Waterworld, quelle honte...)
Heureusement, parmi ce marasme quelconque se cachent quelques pépites.
Des dessinateurs et graphistes invités de grand talent tout d'abord, L'Absurde Séance qui se révèle de plus en plus comme le point d'orgue du festival et qui aura en plus, cerise sur le gâteau de la très bonne programmation, ce cher coloc' de Thomas comme agitateur mandaté...
Mais vous l'avez compris cette note concerne cette chère Goretta. Car l'autre sommet des Utopiales, après un match de chess-boxing haut en couleurs l'année dernière, c'est le Tournoi Intergalactique de Catch de Dessinateurs à Moustaches !
Et parmi les deux équipes qui vont sauvagement s'entredéchirer (Les aliens de Bêta du Centaure VS Les contrebandiers de la Petite Ceinture), il y a cette gredine de Adolpha du Centaure alias Lovely Goretta ! (que de liens...)
La traque recommence !



ANDOUILLE A COL ROULE : Membre viril. Syn. : anguille de calcif.

PS : Une grande nouvelle pour l'univers tout entier : David Hasseloff est sortit de cure de désintoxication !

PPS : Par contre personne n'est foutu de trouver de Jeu De Mots Pourri de Maître Mouss... Bande de nazes !

lundi 29 octobre 2007

Après "Ko au Zénith" et "Ko râle sur les jeunes"...

"Ko gribouille sur les murs"!
Et oui, il m'arrive de faire des baffouilles dessinées parfois, ça me demande du temps et beaucoup de concentration où je ne tire même pas la langue. Et voilà, je me suis dis que ça vous intéresserai peut-être de voir un petit bout de mes gribouillages. Et si ça vous intéresse pas et bin c'est pareil ! Et si vous continuez comme ça je vous donnerais pas non plus le dernier JDMP
de Maître Mouss !

Ma fierté :



Un joli petit Abe pour mon reuf...



Je vous l'avais dis que je tire pas la langue !

Et un petit teaser pour you, une petite larmichette de ce qui pourrait un jour (lointain, dans une galaxie lointaine) trôner en haut de cette page comme un étendard défiant la médiocrité et la banalité du commun des mortels internautes...


Pour l'instant c'est du "tout caca" sur des feuilles de cours, mais un jour cela vous fracturera l'oeil !

Et pour finir un joli jeux de mots, mais pourri quand même, de Maître Mouss :



Et sans oublier la fameuse définition argotique que le monde nous envie :


AMYGDALES (Se caler les) : Bien manger. Par extension : Se faire lécher les amygdales : embrasser.

(c'est pas bien d'être envieux)

Jeu de mots pourri #5

Niveau facile les enfants. Pas d'indice cette fois-ci.




Un Magnum à gagner. Sans la moustache ni la Ferrari.

dimanche 28 octobre 2007

Jeu de mots pourri #4

Commençons la semaine en beauté avec ce JDMP qui nous est offert par Ben, Mouss de son petit nom, et lecteur assidu de son état. Contrairement à ce que pourrait laisser entendre ses dessins, Mouss n'a pas cinq ans (pas plus qu'il n'est chasseur, d'ailleurs).

Le petit Mouss nous propose de découvrir un accessoire de tuning (il est vivement conseillé d'agrandir l'image pour découvrir toutes les subtilités de Mouss aka Ben).




A gagner des stages Photoshop de 6 mois avec Ssoum.

samedi 27 octobre 2007

Le grand retour de la vidéo

Et oui, ce n'est pas tout de déclarer sa flamme à Laurent Ruquier, il faut parfois revenir aux fondamentaux.
Donc point de logorrhée interminable, juste des trucs qu'ils sont drôles par où qu'ils passent!

Le retour de Martine (signalé par François)

Et enfin de l'humour extrême, ils sont fous ces suédouas...



Boys On Wheels - New Wheels on the Block
envoyé par Ad-Libs



Amortisseurs (Les) : Les seins.

vendredi 26 octobre 2007

Jeu de mots pourri #3

Nous recherchons, mes chers compatriotes, une expression politique.




A gagner: un authentique lavaisselle-frigogidaire.

Veuillez noter au passage la maîtrise hallucinante de Photoshop, à faire pâlir Kek'un.

jeudi 25 octobre 2007

Jeu de mots pourri #2

Nous cherchons une expression française.




Un peu plus chaud. Chaque indice vaudra 150$.

mercredi 24 octobre 2007

Jeu de mots pourri #1

Nous cherchons, mesdames et messieurs, un objet historique.



Le gagant recevra Mimie Mathy.

vendredi 19 octobre 2007

Tokio Hotel ou l'insoutenable fanatisme des préadolescentes

En son temps il y eut les boysband, backstreet boys et leurs pendant franchouillards existentialistes les 2be3. Bien avant il y eut le premier boysband de l'histoire : les Beattles.

2007 : des milliers de préadolescentes hystériques (ce mot reviendra souvent dans cette note) se ruent dans les cours d'allemand, les inscriptions montent en flèche et le casque à pointe de jadis est remplacé par la coiffure de Tina Turner époque Mad Max3 dans l'inconscient collectif (des moins de 17 ans). Tous ça à cause de quatre garçons dans le vent, sans talent ni âge de la majorité qui braillent faux des textes digne de Kyo accompagné de mauvais accords de guitare plaqué avec la délicatesse d'un CRS de l'ère Sarko et parfois honteusement pompé sur Nirvana (les accords, pas les CRS).
Bref, Tokio Hotel cartonne sans que l'on comprenne bien pourquoi. Car non content de nous préparer une génération qui ne saura jamais écrire Tokyo (avec un Y bordel de cul), ils bousillent allègrement les critères de la mode et du bon goût. Jugez pluto.
Pardon.
Jugez plutôt. (Et je suis pas le seul à le dire : )

Et, dans mon malheur professionnel, j'ai été présent lors du concert nantais des zigotos.
Mes oreilles s'en souviennent encore. Car s'il y a bien une chose qu'il faut savoir d'une jeune fanatique hystérique, c'est de ne jamais l'approcher sans boules quiès ! Car le spectre de sa voix étant résolument orienté vers les aigus, ça vous fait de la bouillie de tympans dès qu'elle hurle.
Et, croyez moi, dans ces cas là, elles hurlent.
Pour tout et surtout pour rien, comme on pu le constater les pauvres techniciens qui ont eu le malheur de faire bouger le rideau avant le début du concert (hémorragie des portugaises, le jours ne sont pas en danger). Car pour elles (les ils se contaient sur les doigts d'une -grosse- main, principalement de pauvres papa, ayons une pensée pour eux) tout ou presque est prétexte à hurlement.

Hiiiii (les portes s'ouvrent)

Hiiiiiii (elle passe la sécurité)

Hiiiiiiiiii (elle passe le contrôle)

Hiiiiiiiiiiiii (elle passe le tourniquet de comptage)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii (elle entre dans la salle)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (elle commande un sandwich)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (y'a une fille qu'a fait hiiii devant)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (y'a une fille qu'a fait hiiii derrière)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (les lumières s'éteignent)

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (y'a Fred qu'a fait hiiiii, pour voir)

Et comme ça pendant une heure avant le concert et les deux heures qu'il dure. Les premières chansons sont inaudible, non pas parce qu'elle sont mauvaises, pas seulement, surtout parce que 7000 hystériques (je vous l'avais dis) qui hurlent en même temps ça fait beaucoup de bruit. Plus de 180 db selon un des techniciens, soit un avion au décollage.
Heureusement, après avoir passé deux jours à les attendre dans le froid devant le Zénith (elles ont laissé les lieux dégueulasses, y'a pu d'jeunesse!), hurlé une heure dans une salle surchauffé, ça tombe comme des mouches ces machins là. Un grand bravo aux secouristes qui n'ont même pas eu le temps de poser leurs brancards.
Hystériques je vous dis.

Vivement Alain Barrière...



AMAZONES : Élégantes prostituées exerçant leur métier en voiture dans les alentours des Champs-Elysées.

PS : il n'y a aucun lien entre la présente définition et la note sise au dessus. Le hasard fait juste parfois les choses de façon rigolote...

jeudi 18 octobre 2007

mardi 16 octobre 2007

Hunting Goretta part-two

Comme je vous en ai parlé plus bas, je suis pris d'une maladie mentale perverse et quelque peut accaparante : je suis persuadé de voir Lovely Goretta dans toutes les rues nantaises.
N'y voyez aucune folie fanatique, ni la moindre envie reproductrice (je me reproduit très bien tout seul, merci. Nan, enfin, je... j'ai besoin de personne, quoi. Non plus ! N'allez pas me chercher un partenaire, parce que je n'en ai pas besoin... Parce que j'en ai déjà un ! Qu'est ce que vous pouvez être curieux.).
Et voilà, je digresse, je digresse et on en perd le fil. La raison principale de cette obsession à débusquer la Gorette est une simple question de curiosité. Juste pour voir de quoi elle a l'air.
D'ailleurs, question : dans le cas de blog bd ou de tout récit autobiographiques dessinés, l'auteur a t'il une tendance à s'embellir ou à s'enlaidir, ou à se représenter tel qu'il souhaiterais être, à moins qu'il ne tronque ses trais pour ne point être reconnu ? Laissons là cette parenthèse sociologique de bas étage (à tel point que l'on dirait de la psychosociologie... J'écrirais plus tard sur la guerre sanglante et sans merci que se livrent sociologues et psychologues).
Donc pour voir de quoi elle a l'air. Et pourquoi pas d'entamer la discussion afin de vérifier si elle possède bien cet humour dévastateur au quotidien ou si elle utilise malhonnêtement des auteurs brillants qu'elle séquestre dans sa cave, ou son grenier, on s'en fout.
Toujours est il qu'alors que je blablatais tranquillement avec la délirante miss zougne (oui, je sais, elle a un skyblog, mais ne lui en voulez pas trop, elle ne sait pas trop ce qu'elle fait), v'la t'y pas qu'à la table adjacente côté nord de notre féerique café se sont posées deux illustres fesses que j'identifiai très vite comme étant tout à fait Lovely et on ne peut plus Gorettiennes.
Car oui, en vérité je vous le dis, cet après midi j'ai enfin vu Lovely Goretta, toute en badge et en ceinture bigarrée s'apprêtant à cultiver son cancer (fumer), alors que j'étais obligé de quitter les lieux sans prendre le temps de prendre mon courage par la peau du cul et de le lui balancer en pleine poire accompagné d'un "bonjour".

Next step : engager la conversation, et après, dominer le mondeeee, muahahahahahah...(ad lib)



AMATEUR DE ROSETTE : Amoureux contre nature.

lundi 15 octobre 2007

Attention aux apparences !

Il y a une chose dont au sujet de laquelle le moindre fanillon de supermarché n'est pas à l'abri.
Dès que vous vous portez un minimum d'admiration pour quelqu'un, et quelque soit cette personne (David Hasseloff et Michael Jackson y compris, après tout ce sont des personnes), vous risquez de tomber dans un piège qui ferai passer un concert de Tokio Hotel pour une véritable et délicate partie de plaisir... Witch is not.
Ce piège c'est l'amalgame entre l'oeuvre et l'artiste. Car si il y a nombre de personnes talentueuses, il n'en est pas moins qu'il y a des cons partout et que les stars ne sont pas épargnées (David Hasseloff et Michael Jackson y compris, après tout ce sont des stars). Donc faisons attention de ne pas excuser tous les comportements de nos vedettes favorites.
Ce qui ne veux pas dire que le contraire est excusable ! Une oeuvre n'est pas condamnable juste pour les points de vue, comportements de son auteur.

Voici donc une vidéo hilarante du comique antisémite Dieudonné et le hit de l'été :





Tu es tout griis et tout petit, petit poneyyyy...


ALLUMER UN MEC AVEC SON 6-35 : Tirer sur un homme avec son revolver. (cet acte meurtrier s'accomplit indifféremment avec un P.38 ou un long rifle 22)

samedi 13 octobre 2007

Bonne résolution

Et ce Non, cette note ne sera pas dédiée à ma nouvelle télé Haute Définition (peut-être parce que je ne l'ai pas), mais à la mise à jour plus régulière, et qui sait, plus diversifiée de ce blog. Cela ressemble fort à un résolution de nouvel an, de celles que l'on ne tient pas (24 ans, et toujours pas le permis)... Mais non, rassurez vous elle le sera. Oui, cela quitte à ce que j'harcèle physiquement mes extraordinaires collègues (en plus j'en ai une sous la main) et que je foute en l'air ma vie sociale pourtant extraordinaire (elle aussi). Quitte aussi à ce que je mette entre parenthèse mon mémoire*, qui porte pourtant sur un sujet passionnant (spéciale dédicace pour ma coloc mal coiffée préférée, toi aussi tu es bath !).

En attendant, depuis que sais qu'une star de la blogosphère (le panier de crabes du net) habite dans la même radieuse citée que votre serviteur, je me suis mis à la voir partout. Comme un fan décérébré lambda, je me suis mis à la chercher dans la foultitude de mes concitoyens, dans la rue, les magasins de bd, le tram... Et 20 fois j'ai cru la voir, souvent sous les traits d'une belle blonde pulpeuse ou d'une rousse volcanique. La dernière fois fut dans le tram, en allant à la fac, un jour où je m'ennuyais. Peut-être était ce elle qui ruminait de sombre pensées à mes cotés (en tout cas je la voyais plus... plus... dessinée.), jamais je ne le saurai, pas plus que je ne saurai ce que j'aurai pu lui dire si cela avait été le cas. "Bonjour" aurait été un bon début, je pense. Suivit d'une tirade brillante et dithyrambique où se côtoieraient humour délicat et érudition peu commune, le tout enrobé de compliments subtils. C'est toujours plus facile de faire les dialogues une fois rentré chez soit... En tout cas si c'était, son string noir à petits papillons multicolores est du plus bel effet. Et voilà, c'est raté pour la délicatesse et le subtil !

ALLONGER : Allonger sa thune ou sa galette : se fendre d'une somme ; Allonger les compas : allonger les jambes ; S'allonger : dénoncer, avouer ; Allonger le tir : invite à rendre la monnaie ou à verser le surplus ; Se l'allonger : obsc.

PS : Comme vous le savez, je travaille au zénith nantais. Si si, vous le savez. Et bien sachez que j'ai été heureux de converser avec vous et de vous avoir connu. Car mercredi, on bosse pour ça. Et quand vous saurez que nous serons le seul rempart entre une horde prépubère en pleine hystérie et ça, vous comprendrez aisément que notre vie touche à sa fin.
Souhaitez nous bonne chance.

* Je rigole maman, ne sors pas ta batte de baseball, s'il te plaît !

mercredi 10 octobre 2007

...

Korril says :

Et plus régulièrement.
C'est promis.
Promis.

ET merde ! Encore raté...

...

Mais on a une nouvelle radio, regardez à droite !

lundi 10 septembre 2007

Ha-ha, nous revoilà !

Il est plus que temps de faire cesser certaines rumeurs :
Non, tous les blogs n'entrent pas dans un état de léthargie proche de l'hibernation chaque été !
Comme nous avons pu le voir ici-même la période estivale est un moment important, voir crucial pour tout journal numérique à contenu subversif ou poétique. Et encore une fois Le Blog des Gentlemen (Extra)Ordinaires s'est montré à la pointe du progrès et fer de lance de cette nouvelle génération de blog, que l'on nomme déjà la "Vague des Gentlemen". Car, non content d'être le seul blog collectif alimente par (quasiment) une seule et même personne, Le Blog des Gentlemen (Extra)Ordinaires (LBGEO, pour les fainéants) a profité de cette période essentielle de l'année pour frapper un grand coup et inventer une nouvelle façon de bloguer. Finies les notes estivales creuses et à but purement comblatoires, alimentés d'une touche d'érotisme facile due aux sujets abordés (topless, strings et autres concours de miss camping).
Le Blog des Gentlemen (Extra)Ordinaires a inauguré cet été les posts télépathiques !
De loin en avance sur son temps, nous avons tenté l'aventure folle de lancer des notes délivrées par ondes télépathiques à ceux de nos lecteurs qui avaient intelligemment souscris à l'option "innovation psychique". Cet ainsi que ces chanceux ont eu le loisir de recevoir, où que soit leur lieu de villégiature, directement dans leur cerveau reptilien, une vingtaine de notes d'une drôlerie féroce. De plus nous avons créé l'évènement cet été en publiant en exclusivité mondiale les premières pensées de Eve Angeli, une note courte mais ô combien passionante !
Après cette réussite sans précédent, nous revenons donc à un format plus académique, pour le bonheur des petits et grands.
Et plus régulièrement.
C'est promis.
Promis.

ALLER : 1° - Aller au/x cuisses/tapanard : forniquer 2° - Aller aux renseignements : peloter 3° - aller vous faire empaqueter : (obscène) 4° - Aller aux asperges : faire le trottoir 5° - Aller à la chapelle sixtine : se rendre au bistro 6° - Aller aux cris : faire du scandale 7° - Aller à dame : tomber 8° - Aller à la messe d'une heure ou deux : aimer en retard 9° - Aller à la pêche : être renvoyé 10° - Aller et retour sur le fildingue : caresse intime 11° - Aller voir si le guichet est ouvert : se dit d'un chien reniflant une chienne

Madame, si vous voulez bien m'accorder cette danse...

La vidéo de la semaine, c'est pour moi!

Avec la finesse traditionelle qui me caractérise...


samedi 11 août 2007

Bouche-trou estival

Y'a des des petits moments de pur bonheur dans les transports en commun. Comme cet échange délicieux entre deux jeunes boutonneux ensurvêtés mais aussi très fleur bleue qui kiffent leurs meufs tro 4. De cet hilarant dialogue capté dans le tram est ressorti un moment de complicité furtif avec les autres passagers amusés du wagon et une adresse hurlée dans le portable : http://matitviemesamis.skyrock.com/

c'est pour vous, c'est cadeau.

ALIGNER (Les) : Montrer la couleur de son argent en alignant les billets. Ex : Eh ! pote, faudrait tâcher d'les aligner un peu.
ALIGNER (S') : Se mettre sur les rangs. Ex : Tu peux toujours t'aligner pour ce truc là : sérieuse compétition sur le plan sportif.
ALIGNER AVEC UN MEC (S') : Se battre avec un adversaire (Argot du "Milieu")

jeudi 26 juillet 2007

Back

Parce que c'est pas vrai qu'il n'y a personne l'été sur les blogs. Je sais bien que vous êtes là, confortablement cachés derrière vos écrans plasma 200 pouces, sirotant un petit champagne et croquant sur des curlys goût caviar.

(c'est pas évident de vous faire revenir, heureusement un petit peu de rêve et de flatteries, ça marche toujours)

Tout le monde est là?
Bien.

Tout d'abord, désolé, mais pour ma part, quand on est dans un coin perdu de la campagne de Chateaubriant, entouré d'un magma de gosses braillards et séniles ("j'ai oublié comment on met un duvet" Tonio, 5ans 1/2), c'est pas évident de faire des notes de blog. Pour les autres, ils n'ont aucunes excuses (sauf JR, le pauvre est en vendée), et j'ai prévu de les châtier vertement.
Donc pour rattraper 3 semaines sans vidéos les voilà :


Lifted
envoyé par nicop






J'ai gardé le meilleur pour la fin. Si vous êtes sages, vous aurez le droit à leur passage à l'eurovision 79...

Et les notes diverses et ineptes reprendrons leur cours normal dès

A LA ROULETTE (Etre) : Ettre "Affranchi". Synonyme : Etre à la page. Ex : Il est à la roulette le mec.

mercredi 4 juillet 2007

Vidéo de la semaine

Afin de juguler nos (mes) envies débordantes de poster n'importe quelle vidéo qui m'arrache un sourire ou me scotche un tant soit peu pendant les longues soirées d'hiver où je trompe l'ennui énormément en surfant à n'en plus finir, il était important qu'une action forte soit décidée.


reposez un peu vos yeux après cette phrase interminable.


...


Encore un peu.



C'est bon?

Ok. Donc il a été décidé par les deux membres encore en vie de ce blog (on ne compte pas non plus les internés alcoolique ou les traîtres à la patrie), de mettre en place la "vidéo de la semaine". Je ne vous proposerai pas de deviner ce que
c'est même si je sais que vous êtes friands de devinettes. Tous les mercredi, l'un de nous se dévouera pour poster une vidéo de son cru ou peut-être de son fait, qui sait. Voilà qui permettra de tabler sur la qualité.

Tout de suite un grand classique du clip cheap : Tunak !
C'est un peu long mais totalement magique.



ps : les Gentlemen extraordinaires ont une nouvelle radio!!! Donc si vous voulez profiter des friandises musicales que nous vous proposons sur radioblogclub il suffit de kiker de tout son être sur la petite radio en haut à droite.

A LA PAPA :Tranquillement. Ex : Faire l'amour à la papa : tranquillement, bourgeoisement.

mardi 3 juillet 2007

Coup de vieux

Encore un jeu sur le blog des gentlemen.

Aujourd'hui, devinez qui est ce charmant jeune homme à l'allure douteuse et au regard de moule.



Le gagnant recevra un Magnum par la Poste.


Au chocolat.

mercredi 27 juin 2007

J'ai craqué...


Mais en même temps, comment résister...
Un jour peut-être arriverons nous à maîtriser cette diarrhée audiovisuelle...

A LA MORDS MOI-LA : Coup fourré. Synonyme : un truc à la gomme.

mardi 26 juin 2007

De l'adolescence comme début d'une connerie grandissante

Depuis la disparition de Sardou personne n'a su redonner à la langue française ses lettres de noblesse. On se souviendra pour longtemps de ses "Si les Ricains n'étaient pas là, nous serions tous en Germanie" et autre "Temps béni des colonies".

Heureusement, une autre artiste vient d'émerger. Le monde se souviendra de son oeuvre par le biais de cette magnifique maxime (fautes d'orthographe comprises et sûrement reprises sur quelqu'un):

"Dans un monde en noir et blanc seul les etoiles sont en couleur"

C'est à chialer. On dirait presque du Obispo.


Le reste du site est un vrai régal.



mercredi 20 juin 2007

Coup par derrière

Si vous ne l'avez pas reçu dans vos boîtes mail, profitez-en. Lisez le à l'endroit, puis dans l'autre sens. A l'UMP, on vous la fais pas à l'envers. Enfin, si.


"A l'UMP, nous accomplissons ce que nous promettons.
Seuls les imbéciles peuvent croire que
nous ne lutterons pas contre la corruption.
Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous:
L'honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
Nous démontrons que c'est une grande stupidité de croire que
les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé.
Nous assurons, sans l'ombre d'un doute, que
la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s'imaginent que
l'on puisse continuer à gouverner
avec les ruses de la vieille politique.
Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que
soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d'influences
nous ne permettrons d'aucune façon que
nos enfants meurent de faim
nous accomplirons nos desseins même si
les réserves économiques se vident complètement
nous exercerons le pouvoir jusqu'à ce que
vous aurez compris qu'à partir de maintenant
nous sommes avec Nicolas Sarkozy, l'homme de "la rupture tranquille
"."


mardi 19 juin 2007

Odieux pompage

Nous avions la fougue, une envie débordante d'en découdre avec la blogosphère, cet éden adulé par tous. Notre idée était belle et unique: réunir la fine fleur nantaise pour créer une sorte de Dream Team numérique. Les gentlemen (et une fille, soyons pas salauds) étaient nés.

Seulement voila. Une si belle idée, une si belle équipe font des envieux. Nous qui ne misons que sur notre plume sommes en ce moment même concurrencées par un autre blog. Et oui. Point de jolis jeux de mots, seulement une débauche d'effets de décorum. En plus, ils dessinent bien les enfoirés.

[interlude pédagogique]
Nous sommes en fait victimes du syndrome bien connu des mélomanes, celui du "premier cd qui déboîte". Le premier album d'un groupe novateur est rapidement pompé par des groupes pas toujours inspiré qui font vachement moins bien.
[fin de l'interlude pédagogique]

En conclusion:

Fait chier, bordel!

Reste une chance de s'en sortir: continuons les enfants!

jeudi 14 juin 2007

Confessions d'un héroWiinomane

Attention, mesdames, mesdemoisellesetmessieurs !
La note qui va suivre est fortement déconseillée aux femmes enceintes, adolescents et aux jeunes enfants qui sont, comme on le sait, des criminels en puissance, alors pas besoin de leurs donner des idées.

Car aujourd'hui je vais vous parler du mal incarné, du seul et unique suppôt de Satan encore en activité (avec les scénaristes de Plus Belle La Vie et les doubleurs de Un,Dos,Tres). Une menace encore plus grande que l'hommeoursporc ou les hommes crabes !
Je veux bien sûr parler de la Wii ! Car sous ses dehors de simple petite boite en plastique blanc, il s'agit d'un être maléfique ! Elle vous attire avec de délirants lapins crétins, vous propose des parties de tennis endiablées, du lancer de vache, de lapin, de jouer à un,deux,trois,soleil, de boxer à l'envie, de danser jusqu'au bout de la nuit, de...

Damned ! Une rechute !

Non, c'est le mal, elle vous attire loin de vos révision, vous ridiculise devant les voisins et anéanti tout début de vie sociale... Je suis sûr qu'elle fomente un plan pour conquérir le monde avec l'aide des colporteurs à domiciles et des hamsters. Elle a même essayé de tuer Thomas en le poussant à s'envoyer dans la baie vitrée !

Je vous aurai prévenus, la Wii aura votre peau !

ALPHA SUR LES HAUTS PLATEAUX (N'avoir plus d') : Il n'a plus un cheveu sur la tête.

dimanche 10 juin 2007

Pardon, pardon.

Je suis désolé d'avoir ainsi versé dans la bassesse la plus crasse, mais l'occasion était trop belle.
Seulement l'information du week-end, ce n'est pas celle-ci ! Non, ce qui fera date pour la journée d'hier, c'est qu'une fois encore j'ai repoussé les limites des possibilités humaine.
Oui, car oui.
J'ai effectué ce qu'aucun homme avec un minimum d'estime de soi n'aurai osé faire. Et je me dois de vous l'avouer lectorat sporadique (j'allais pas dire fidèle non plus), j'ai aimé ça...

Oui. Il est temps pour vous d'hurler diverses insanités, d'éructer des rage à la face de votre ordinateur, d'incanter de barbares formules vaudou à mon encontre ou déchaîner sur moi tout l'arsenal de nuisances qu'offre internet, car j'ai



Oh mon dieu...


Oui, j'ai -glups- été, pendant 5 longues heures, la mascotte de Chocapic, Pico dans l'entrée d'une de ses infernales grandes surfaces qui avilissent nos enfants et perdent nos anciens dans leurs rayons.



Et en plus, cela m'a fait rire...


A LA CAILLE (L'avoir) : Être de mauvaise humeur. Synonyme : l'avoir à la merde.

Oui, je sais...

Je sais que publier des vidéos est facile et contraire à toutes les valeurs des Gentlemen, valeurs qui sont d'originalité, de facéties et de rillette-cornichon, mais pour une fois que notre Président à l'air sympathique, cela méritait d'être souligné...



AIR (En jouer un air) : Se sauver. Nombreux synonymes : Calter, décaniller, décarrer, démurger, jouer rip, les agiter, les mettre, Mettre le bouts, les cannes, les voiles. Prendre la tangente, prendre ses cliques et ses claques, se barrer, se la briser, se carapater, se casser, se cavaler, se criquer, se débiner, se dévisser, se donner de l'air, se droper, s'esbinner, se faire l'adja, se faire la paire, se faire la malle, se tailler, se tirer, se trisser, se trotter.

lundi 4 juin 2007

Mieux que Ruquier

Dans la série amusons nous avec la politique, devinez de qui vient cette citation:

Of course, I am a pure and absolute democrat,” he said. “But you know what the problem is – not a problem, a real tragedy – that I am alone. There are no such pure democrats in the world. Since Mahatma Gandhi, there has been no one.”

Le mec est culotté. Réponse dans peu de temps.

dimanche 3 juin 2007

Jouons avec les urnes

Après deux ans de précampagne, on se sent un peu blasé quand on arrive sur les législatives.
Heureusement le PS donne un sacré coup de reins à cette campagne, bien décidé à reprendre la main sur l'assemblée avec son nouveau jeu électoral révélé par 20 Minutes, travelo-ou-pas-travelo?




Une déclinaison Clown-ou-chanteur-chez-Michou est à l'étude.


jeudi 31 mai 2007

Mon dieu!

Y'a des jours comme ça...
Je viens de me surprendre en train de regarder un documentaire sur un insecte du style des gendarmes ou pompiers avec lesquels on jouait dans nos cours de récrées à l'époque où l'on savait pas encore que l'on étaient tous des criminels en puissance... Ces petits insectes que l'on s'amusait à martyriser (criminels!) ou que l'on essayait de pousser à se battre, en vain...
Toujours est-il que le mignon petit encarapacé dans ma télé se balade guillerettement dans un cadavre de rat.

Yerk!

Et en plein milieu d'après-midi, à la vue du premier enfant venu...

Et en plein milieu d'après-midi, à la vue du premier enfant qui fait l'école buissonnière venu.
Mais que fait Sarkozy ? Au lieu de courir après de soi-disant prédestinations nauséeuses, il ferai mieux de s'intéresser aux vraies raisons de la délinquance juvénile, les images auxquelles ils sont exposées, le déficit d'éducation, etc.

Putain, mais ça va pas, moi ! Qui je suis pour ouvrir ma gueule ? Pour vous soûler avec mes pauvres idées de post-ado "la politique c'est pourri" ?
Argh ! Vite une blague ! Graveleuse ou belge, je prends tout !

Bon je vous laisse, je retourne à mes aventures internetiques de glandeur assermenté, membre (comme nous tous) de la célèbre Fédération Internationale des Gros Branleurs de monsieur Larcenet (le Tonton divin dans les liens). Pendant qu'il pleut sur Nantes et que mon oeil s'égare sur ce fleuron de la télévision et de la pilosité faciale en Ferrari qu'est Magnum !

Encore un post qui fait avancer à grand pas la cause des Gentlemen Extraordinaires...

AIR (l'avoir en) : Ériger, être excité. Par ext. : S'envoyer en l'air avec une môme : monter au septième ciel.

PS : Maman, je voulais t'en faire la surprise, mais voilà ce que je vais t'offrir pour la fête des mères.

mercredi 23 mai 2007

Gniiiiiaaaaaahhhh!!!

Je profite d'un moment de crise de connerie hystérique, de diarrhée dactylographique pour prendre mon clavier, après m'être fait bloquer par tous mes amis sur msn (je sens qu'il va y avoir des plaintes), et vous faire part de mon euphorisme actuel !
Parce qu'il n'est jamais bon de garder ses émotions rentrée en dedans de soi, et pas seulement parce que ça donne des gaz. Et puis aussi parce que la fréquentation chute! Oui parce qu'on sait tout! Tels des impitoyables sarkosystes, on vous compte, vous répertorie, on sait d'où vous nous lisez, ce que vous portez, pour qui vous avez voté, si vous avez un casier, etc. Dans les cas extrêmes, on peut même vous envoyer des virus qui libèrent des Ninjas arachnoportés dans votre salon.
Ah-ah, on rigole moins là... On fait moins son malin quand on sait que j'ai en ma possession des armes de distractions massives (mes cornacs de la mort ou encore le fils caché d'Hitler ou C
üneyt Arkin, le Alain Delon Turc ) avec lesquels je compte bien conquérir le monde comme tous les soir Minus ! (si vous n'avez pas compris cette dernière phrase c'est que vous avez plus de 25 ans)
Tout ça pour vous dire que la radio officiel du régime des Gentlemen Extraordinaires, notre meetic.fr à nous (à droite dans les liens) est de retour sur la bande FM sur le 92.00 à Nantes. En plus fort (on murmure qu'on pourrait la capter jusqu'à Clisson), plus grand et plus mieux! Et en plus on peu l'écouter tout autour du monde sur son très joli nouveau site. Et en plus y'a pleins de cadeaux à gagner pendant 15 jours (même des voyages en avions!!!) !

Woh, putain, c'est trop, une orgie de bonnes nouvelles comme ça, ça mérite d'être digérée... En allant voir Les Gars en T-shirts des , par exemple... (PS à l'intention d'Halluciné : Quand qu'on f'raflims comme ça les gars?)

AILE DE POULET (L') : Les agents affectés aux Halles Centrales, possèdent, dissimulée sous leur pélerine, une sorte de besace ou "poche-kangourou", retenue à l'épaule par une bretelle et, dans laquelle ils enfouissent le morceau de pot-au-feu, les carottes, le "normand" ou camembert, les fruits que les grossistes ont coutume de leur offrir (Les réglements l'interdisent).

vendredi 18 mai 2007

Quand les écologistes seront au pouvoir, on devra avoir un deuxième trou du cul pour le tri sélectif.

Cette belle maxime sise au-dessus de ma teuté est l'oeuvre d'un grand homme par le talent. Cet homme c'est Yannick Jaulin un conteur qu'il est bien, à la fois poète et humoriste qui dérouille les zygomatiques. Et propre surtout, enfin un intermittent, vendéen de surcroit, qu'on a pas honte de ramener chez soi le soir quand sa femme fait grandir la table à coup d'Uncle Benz... Il tourne avec son petit bijou de spectacle "Terrien", il finira à Paris du 8 Novembre au 22 Décembre ne le loupez pas...

Des images de la plus belle des manif de droite organisée le 25 octobre 2003 à Paris. Ne loupez surtout pas la fin...



Manif de droite
envoyé par a360

L'initiative a été reprise et une nouvelle manif de droite sera organisée, toujour à Paris, ce dimanche 20 mai a l'église saint nicolas de champs à midi.

EDIT (Cresson, on l'aurai presque oubliée celle-là) : Hier soir, tout dans l'euphorie dûe à la fatigue (les partiels, ça vous détruit un homme) je m'a craqué, et bien, mais tout est mieux maintenant, le ciel est bleu, les oiseaux chante et la manif de droite est remise à sa place, remercions pour toute cette clairvoyance Nicolas Sarkozy notre sauveur.

AILE : bras. Ex : Un coup dans l'aile : être dans les vignes du seigneur. Synonyme : Un coup dans le pif

samedi 12 mai 2007

Soirée pyjama

Avant, les soirées entre filles étaient un mystère pour les garçons. D'aucuns les annonçaient comme point de départ de cabbale contre des garçons trop entreprenant ou trop boutonneux.
Avec Internet, la vérité sur ces réunions ésotériques nous parvient enfin. Et on se dit qu'on a eu raison de ne pas y aller.



Admirez le langage texto, même dans les flims.

mardi 8 mai 2007

Ben, ouais !

Parce que c'est pas parce qu'on est en pleines révisions et que les rues sont à feu et à sang qu'on a pas le droit à un peu de polésie...


J'ai vomi dans mes cornflakes.avi
envoyé par Th3-Warlords


Bientôt, je vous présenterai les gars en T-Shirts, si vous êtes gentils...

AGONIR : Insulter. Ex :
Agonir un mec ou bien Je te l'ai agoni.

dimanche 6 mai 2007

P'tin !!!

Merde !







AGACE-CUL : Membre viril

vendredi 20 avril 2007

Dis moi pour qui tu rotes...


Depuis que les compétences de fin de carrière de notre Mister Psdt mérite une déprime, on bat la campagne au kärcher. Histoire de couple, d'amour et de pissoteries, la politique a tout d'abord choisi "Marie Popins et Joe Dalton" histoire de balloter la France aigrie entre magie et adrénaline.
Mais les chevilles enflent, plus question de savoir qui porte la jarretière, il est tant de la jeter au premier luron venu. Ou plutôt troisième inconnu. Les plans à trois c'est plus hype et tellement plus judicieux pour égailler la flasque bataille. Et le Français aime les nouvelles stars. Il est censé aduler le rural et adhérer au caricatural, il réponds aux sondages et croule sous les chiffres suivant les aiguilles du temps. Mais le Français aime surprendre dans un climat de réchauffement d'une planète politique pactisant avec le diable. Non Nicolas 2 ce n'est pas toi ceux sont finalement ces 9 autres échangistes qui graviteront à coup de déclarations autour de la ségosarkosphère. Palpitante, excitante, séduisante mais jamais convaincante la Campagne Présidente a fait ses émules, a créé la dynamique de France 98 du "choisi ton camp": le vote utile ou (bouhou le 21 avril) et le vote démocratique dit de conviction quitte à culpabiliser des générations pendant 5 ans.
Non mais arrêtons. Qui peut porter la France de 60 millions d'endettés?Qui bouchera la sécu par le cul et trouvera les 1200 milliards qu'on a perdu (wanted!)?Qui sera ce président plébiscité, adulé, beau, métrosexuel et facteur de demain? Ba personne, ni toi ni lui.
Alors oui ce dimanche, Rotons camarades.

mercredi 18 avril 2007

Gro-Mob

Une info qu'elle est bonne.




Pour t'inscrire, cliqu'eud d'su.

D'mon temps...

C'est fou c'qu'on fait d'nos jours...



Et une petite dernière ici.
ça fait flipper, vous trouvez pas ?

AFNAF, AFEUNAF : Une moitié de chaque. Ex : C'est afnaf : moitié-moitié. (Anglicisme argotique)

EDIT : Visiblement, il faut tout vous dire bandes de moules ! Alors le petit personnage dans la vidéo est un robot qui réagit en direct à toutes sortes de stimulis. Voilà pourquoi ça fait flipper.
Des infos pour les rosbifs.
Et du bonus en jolies vignettes qui bougent ou pas.

ps : comme quoi, être connu, ça marche !